Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux films encore à l'écran dans un très petit nombre de salles illustrent chacun une forme de rupture dans une vie qui semblait plus ou moins réglée comme du papier à musique.

Gerontophilia, le film du réalisateur canadien Bruce La Bruce, connu pour ses oeuvres parfois sulfureuses, aborde le sujet du fétichisme et plus particulièrement de la gérontophilie.

Le film allemand Freier Fall, premier film du réalisateur allemand Stephan Lacant, aborde, quant à lui, tout simplement l'émergence du désir homosexuel chez un homme que tout prédestinait à une vie de bon père de famille.

Dans Gerontophilia, Lake, 18 ans, un garçon plutôt ordinaire, vit avec une mère névrosée et sort avec une fille de son âge, un peu excentrique. Mais il se découvre un penchant de plus en plus fort pour... les vieux messieurs. Embauché dans une maison de retraite pour l’été, il tombe sous le charme de M. Peabody, un séduisant patient de 82 ans. 

Dans Freier Fall, Marc est un jeune policier CRS. Il mène une vie épanouie avec sa femme qui attend un enfant de lui. Il rencontre Kay, un nouveau collègue qui vient de rejoindre son unité. Et la complicité des deux hommes vient rapidement à dépasser le cadre de leur travail...

Dans les deux films, les deux héros vivent une rupture intérieure qui ne sera pas sans répercussions sur leur entourage, en particulier dans Freier Fall. Deux destins chamboulés par le hasard d'une rencontre et d'une situation particulière. Mais là où cette rupture retentit comme un séisme chez Marc qui voit sa vie basculer dans un inconnu qu'il ne maîtrise pas, faisant exploser sa vie entière, le héros de Bruce La Bruce, lui, semble naturellement se laisser guider vers une nouvelle voie qui s'ouvre à lui. C'est là que l'on retrouve la pâte sulfureuse en quelque sorte du réalisateur canadien. Là où l'Allemand met en images une situation qu'on pourrait qualifier d'assez banale au fond, le Canadien, lui, s'aventure dans d'autres contrées rarement voire jamais empruntées au cinéma, qui remettent en question nos valeurs.

Si vous souhaitez en savoir plus, courez voir ces deux films que vous pourrez retrouver sans doute aussi en téléchargement !

"Freier Fall" vs "Gerontophilia", deux films de rupture !"Freier Fall" vs "Gerontophilia", deux films de rupture !
Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :