Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Découvrant cet été la série Fais pas ci, fais pas ça, avec entre autres Guillaume de Tonquedec, dans le rôle d'un père de famille, bourgeois coincé, je me suis demandé en entendant parler de la comédie SMS actuellement sur les écrans, ce que l'acteur pouvait bien donner dans le rôle d'un personnage à qui il arrive toutes les mésaventures de la terre, à la suite d'un SMS égaré.

Si le film se laisse voir, à condition d'avoir besoin de se réchauffer pendant une heure et demie dans une salle obscure un jour de fin août déjà automnal, c'est bien pour voir comment Guillaume de Tonquedec, alias Monsieur Lepic dans la série télévisée Fais pas ci, fais pas ça se retrouve embarqué dans une histoire à dormir debout dans un monde dominé par la téléphonie mobile.

Dans SMS, fini le début d'embonpoint annonçant l'installation dans la bourgeoisie d'un père de famille nombreuse, sur la fin de la quarantaine, petit patron d'une PME dans la robinetterie ! Guillaume de Tonquedec a dû suivre un régime pour incarner un jeune patron de la téléphonie mobile, de 10 ans son cadet, père d'un petit garçon de 7 ans.

Tout au long du film, le scénario nous entraîne dans une suite d'événements aussi improbables les uns que les autres, tous en lien avec le téléphone portable, cet instrument de torture des temps modernes.

A la demande du réalisateur, Guillaume de Tonquedec aura assuré toutes les cascades du film sans être ménagé puisqu'on le retrouve même la tête en bas sur une falaise.

Dans un film qui donne dans la surenchère et force le trait du début à la fin, il sauve à peu près sa mise, même s'il aurait pu être mieux servi dans un premier film en tant que tête d'affiche.

A vous de juger et bon ciné !

Trop de SMS pour Monsieur Lepic !Trop de SMS pour Monsieur Lepic !
Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :