Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Théo et Hugo, dans le même bateau, sur une mer agitée !

J'avoue que ce film m'a mis mal à l'aise. Non parce qu'il débute dans un sex-club gay par une scène sexuellement explicite qui n'en finit pas, mais parce que l'histoire de cette première rencontre entre deux garçons est finalement bien glauque.

Pourquoi faire durer cette première scène aussi longtemps ? Est-ce qu'on n'aurait pas pu saisir la représentation d'une certaine forme de sexualité, sans plans aussi longs et aussi voyeurs ?

Le résultat de cette première rencontre ne fait qu'accentuer l'impression de malaise avec l'irruption du VIH comme troisième protagoniste du récit.

La sexualité omniprésente sur fond de transmission du VIH dresse un portrait douloureux de ces deux jeunes hommes à qui on aurait souhaité une meilleure issue, quand bien même ils l'affrontent avec leur jeunesse, leur envie de vivre et d'aimer.

L'ensemble est réalisé avec une économie de moyens visible à l'écran qui en renforce l'âpreté du propos.

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0