Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Création du Centre Chorégraphique National de Lorraine – Ballet de Lorraine, Plaisirs Inconnus, donnée actuellement à l’Opéra National de Lorraine à Nancy ne laisse pas indifférent.

Lorsqu’on en entre dans la salle, les danseurs évoluent déjà derrière un rideau de plastique, sorte de patchwork translucide multicolore. Le spectacle a en fait déjà commencé.

Le parti pris du directeur de la troupe est d’offrir un spectacle anonyme. A part le nom des danseurs et bien sûr de leur directeur, on ne connaîtra le nom d’aucun des chorégraphes, musiciens, créateurs des lumières, des costumes et scénographes ayant participé à la création de ce spectacle choral. Tout juste reconnaîtra-t-on le 2 mouvement destructuré de la 7e Symphonie de Beethoven et le Boléro de Ravel revisité.

Faisant intervenir les danseurs tantôt tous ensemble, tantôt par petits groupes, voire en duo et même en solo, dans le silence complet, en musique, voire parfois sur les chants ou onomatopées interprétés en direct par les danseurs eux-mêmes, les cinq créations enchaînées plongent le spectateur dans un kaléidoscope enivrant, qui se termine dans une interprétation magistrale d’un Boléro poussé jusqu’aux limites du délire orgiaque, qui n’est pas sans rappeler un certain Maurice Béjart.

A voir et revoir !

Tag(s) : #Danse contemporaine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :