Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jusqu’au 18 mai les mercredi et jeudi à 19h00 au Théâtre de l’Archipel à Paris

Une maison de campagne avec une fontaine miraculeuse pour artistes en mal d’inspiration. Un majordome engagé par le maître imaginaire des lieux qui lui apparaît en pleine nuit pour lui révéler les secrets de la fontaine. Le maître de céans, c’est Didier Gustin, et le propriétaire de la maison rien moins que Claude Nougaro.

Voilà le point de départ d’un voyage imaginaire dans l’univers de l’un des grands de la chanson française.

Imitateur, chanteur et comédien, Didier Gustin qui foule les planches depuis 30 ans, incarne Claude Nougaro et se fait l’hôte d’une cinquantaine d’artistes dans ce spectacle co-écrit avec Hubert Drac, fidèle de l’artiste, également à la mise en scène, et Jacques Pessis, spécialiste de la chanson française s’il en est.

Au-delà de l’imitation, Didier Gustin donne vie à chaque personnage et lorsqu’il endosse le costume de Nougaro, c’est le grand frisson.

Pour qui a eu la chance d’assister à l’un de ses récitals, comme ce fut mon cas in extremis lors de sa dernière tournée, j’y ai retrouvé à la fois la puissance et la grâce de ce grand de la chanson française.

Judicieusement inspiré de l’album live de cette dernière tournée, enregistré en juin 2001 au Théâtre des Champs-Elysées, paru chez EMI, et admirablement arrangé par Hugo Dessauge aux claviers, accompagné par Laurent Roubach aux guitares, Claude Nougaro nous revient pendant une heure et demie, tel le génie de la lampe merveilleuse réveillé par Dider Gustin, en nouvel Aladin.

Affiche officielle du spectacle

Affiche officielle du spectacle

Crédit photo : S. Matteoni

Crédit photo : S. Matteoni

Tag(s) : #Spectacle vivant, #Paris, #Spectacle comique, #Cabaret, #Chanson, #Music hall, #Théâtre de l'Archipel, #Didier Gustin, #Claude Nougaro, #Imitateur

Partager cet article

Repost 0