Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour sa 13ème édition, le Woodstock lorrain, appelé Jardin du Michel, a quitté la campagne des Côtes de Toul à Bulligny pour poser ses bagages non loin de là, à Toul, entre canaux et remparts, passant de Woodstock à l'Ile de White en quelque sorte.

Malgré des conditions logistiques difficiles et la nécessité d'une sécurité renforcée, dans un contexte marqué par les attentats, dans un espace contraignant et fortement délimité, la réussite fut au rendez-vous, selon les organisateurs.

17000 personnes, 3000 invités, 3000 campeurs sur trois jours d'un festival destiné surtout à des jeunes mais avec une programmation éclectique allant du rap, au rock en passant par le hip-hop et l'électro, de quoi satisfaire en fait un large public, tant les artistes invités étaient de qualité, sans parler de la tête d'affiche de cette année, l'enfant terrible du rock Peter Doherty.

Originalement porté par la Société Coopérative d'Intérêt Collectif, Turbul'lance, le festival a donc réussi son implantation !

Les éditions à venir lui donneront l'occasion de se parfaire pour le bien des festivaliers, des nombreux bénévoles et du Toulois qui bénéficie depuis plusieurs années d'une politique volontariste en matière culturelle et patrimoniale, encouragée et portée par des élus très impliqués, avec en première ligne Alde Harmand, le Maire de la Cité des Leuques !

 

 

Tag(s) : #Musique actuelle, #Toul, #Jardin du Michel, #Peter Doherty, #Lorraine, #Communauté de Communes Terres de Lorraine, #Rock, #Electro, #Politique culturelle, #Spectacle vivant, #Patrimoine, #Culture, #Festival, #Médiation culturelle, #Dialogue des cultures

Partager cet article

Repost 0