Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le village de Bussang, dans les montagnes vosgiennes, n’est pas seulement l’endroit où la Moselle vient prendre sa source. C’est aussi, depuis plus de 120 ans le creuset d’un théâtre populaire, dans le bon sens du terme.

Avec « Par l’art, pour l’Humanité » comme éternelle devise de son fondateur Maurice Pottecher, gravée dans le bois dont il est fait, et sa scène s’ouvrant sur la nature, le Théâtre du Peuple de Bussang, est un haut-lieu d’expression théâtrale favorisant la rencontre entre comédiens amateurs et professionnels autour de textes classiques ou contemporains.

 

Pour ouvrir les estivales de son ultime saison à la tête du théâtre, Vincent Goethals a créé et mis en scène, assisté de Marie-Claire Utz pour le texte et Gabriel Mattei pour la musique, un spectacle festif associant Feydeau et Offenbach.

Intégrant d’autres personnages de Feydeau, et des extraits d’Orphée aux Enfers d’Offenbach, La Dame de chez Maxim… ou presque est ainsi née le 14 juillet 2017 à Bussang, dans un grand feu d’artifice d’humour et de musique !

 

Or, pour mettre le feu aux poudres, et déclencher les festivités, rien de tel qu’un bon adultère. C’est ainsi qu’une nuit bien arrosée, le docteur Petypon, notable tout à fait respectable, ramène au domicile conjugal, en l’absence de son épouse, la Môme Crevette, danseuse frivole au Moulin Rouge. S’ensuit alors un festival de quiproquos et de rebondissements en tout genre, judicieusement pimentés par la musique pétillante d’Offenbach.

 

Entourée par une joyeuse troupe d’excellents comédiens amateurs, la distribution professionnelle assure le spectacle, avec une mention spéciale pour Valérie Dablemont qui campe avec une énergie sans faille une Môme Crevette désopilante.

 

Si le spectacle se révèle un peu long au regard d’un dénouement qui, de péripéties en péripéties, finit par se faire attendre, ce vaudeville musical à la mise en scène classique mais efficace, magnifiée par des costumes somptueux, enchante et émerveille à la fois, dans ce lieu déjà si poétique en soi.

A voir sans modération jusqu’au 26 août !

Valérie Dablemont en Môme Crevette (D.R.)

Valérie Dablemont en Môme Crevette (D.R.)

Photos du spectacle (D.R.)Photos du spectacle (D.R.)

Photos du spectacle (D.R.)

Tag(s) : #Musique, #Spectacle vivant, #Festival, #Lorraine, #Théâtre, #Grand Est, #Spectacle comique, #Théâtre de boulevard, #Bussang, #Théâtre du Peuple, #Offenbach, #Feydeau, #Vosges

Partager cet article

Repost 0