Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vendredi 11 janvier à 21 heures, la chanteuse de jazz américaine Robyn Bennett et son Bang Bang inauguraient l’année avec un concert mené tambour battant comme lors de son passage au New Morning en 2017, déjà chroniqué ici.

Dans la salle du Jazz Café Montparnasse, les spectateurs n’eurent pas tôt fini de se lever de table pour se trémousser sur les rythmes de ce plateau à l’énergie débordante et communicative. Robyn Bennett brille pas sa voix puissante et chaude à la fois. Les cuivres étincellent, soutenus par une rythmique efficace. Cet ensemble se produit partout dans le monde et on le comprend.

 

Samedi 12 janvier 2018 à 15 heures, l'Orchestre Pasdeloup se produisait à la Philharmonie de Paris, avec au programme le 1er concerto pour piano et orchestre de Liszt par Gaspard Dehaene, piano et la Symphonie Fantastique de Berlioz, le tout sous la direction d'Elena Schwarz.
Dans le concerto, aux allures de rhapsodie protéiforme, le soliste ne semblait pas dominer totalement son sujet et nous perdit dans un discours qu'on a du mal à suivre ! Certes, il fit preuve d'intentions originales mais au final le tout semblait manquer de cohérence !

Dans la Symphonie Fantastique, en revanche, on vécut des moments de pure transe. Les musiciens toute section section confondue se révèlèrent par moment éblouissants, nous emportant littéralement !

Une direction encore plus engagée et passionnée de la jeune chef Elena Schwarz nous aurait transportés encore plus loin dans le délire fou du compositeur !

Des musiciens à suivre en tout cas !

 

Lundi 15 janvier à 20 heures, dans l’écrin à la fois superbe et à l'acoustique si exceptionnelle de la mythique Salle Cortot, la pianiste Dana Ciocarlie, auréolée de succès avec son intégrale Schumann parue chez La Dolce Vita, et la violoniste Jane Peters, toutes deux lauréates du Prix Musicis, ont brillé par leur talent et leur générosité, dans un programme éclectique et hors des sentiers battus.

Clara et Robert Schumann réunis avec pour témoins Telemann, Janacek et Schubert, et la découverte passionnante de la compositrice contemporaine Helena Winkelman ont marqué ce concert donné au bénéfice de l’association Pro Musicis et de ses actions musicales notamment auprès des enfants handicapés !

 

Tag(s) : #Musique, #Spectacle vivant, #Culture, #Piano, #Paris, #Dana Ciocarlie, #Music hall, #Robyn Bennett, #Pro Musicis, #Salle Cortot, #Jazz Café Montparnasse, #Jazz, #Big Band, #Jane Peters, #Orchestre Pasdeloup, #Gaspard Dehaene, #Philharmonie de Paris

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :