Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis 2012 et le spectacle « Comparution immédiate », Michel Didym et Bruno Ricci poursuivent leur travail d’investigation sur les tribunaux français avec la complicité de Dominique Simonnot qui livre chaque semaine sa chronique judiciaire au Canard Enchaîné : Coups de barre. Avec Une Loterie nationale ? ils ont présenté en décembre 2019 à Nancy et janvier 2020 au Théâtre du Rond-Point à Paris le second volet de leur enquête sur la justice en France.

À la fin d’une garde à vue, le prévenu comparaît sur le champ devant le tribunal correctionnel. C’est la comparution immédiate, la C.I. (anciennement « flags »). « Tout est vrai, rien n’est inventé, seuls les noms et prénoms ont été modifiés » dans ce défilé de ceux qui comparaissent : voleurs, agresseurs, époux violents, sans-papiers, dealers, toxicos, cambrioleurs… Ils sont confrontés aux juges, procureurs de la République, avocats de la partie civile, avocats de la défense, greffiers, policiers…

Un seul comédien virtuose et protéiforme, Bruno Ricci, interprète la galerie de portraits. De plaidoiries en réquisitions, de délibérations en déclarations et jusqu’aux coups de marteau, la justice, pressée, débordée, opère. Six mois pour l’un, un sursis pour un autre, quatre ans ou un acquittement, c’est la Loterie nationale. On l’appelle, au sein de la profession, « la justice de l’abattage ». Théâtre de la condition humaine, de ses faiblesses et de ses tragédies, la justice aussi est humaine, donc imparfaite. 

A l’occasion de la mise en ligne de la captation de « Comparution immédiate » en 2012, retrouvez l’interview de Michel Didym et Dominique Simonnot donnée en décembre 2019 au Théâtre de la Manufacture.

Tag(s) : #Théâtre de la Manufacture, #Michel Didym, #Bruno Ricci, #Dominique Simonnot, #Comparution immédiate, #Justice, #Nancy, #Théâtre du Rond-Point

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :