Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a presque trente ans, alors que j’étais encore étudiant à Nancy, je suis venu assister à un concert dans le cadre de Musique Action dont je garde encore certains souvenirs diffus mais toujours présents.

De retour dans la région, j’ai commencé à fréquenter assidûment le CCAM-Scène Nationale de Vandœuvre guidé par ma curiosité pour les territoires inconnus.

 

Point d’orgue de la saison du CCAM, Musique Action est une référence dans l’univers de la musique contemporaine. Si je n’avais prévu au départ d’assister qu’à quelques concerts, j’ai finalement opté pour l’immersion sonore totale, en allant découvrir l’ensemble des propositions de cette 35e édition.

 

Plus qu’un festival de musique contemporaine, Musique Action est en fait davantage un festival de création sonore, comme indiqué dans son sous-titre, qui décrasse les oreilles. Au son, il mêle aussi la danse, le théâtre, le dessin et la sculpture, dans une expérience qui convoque tous les sens.

 

Cette semaine foisonnante a donné lieu à des rencontres artistiques très enrichissantes. Certaines ont davantage imprimé mon esprit que d’autres. Je pense en particulier à Hervé Birolini et Anthony Laguerre. Pouvoir entendre les Percussions de Strasbourg pour la première fois m’a aussi beaucoup touché. Enfin, les chroniques de Revue et Corrigée ont su piquer ma curiosité.

 

Prévu chaque année au mois de mai, le festival est reporté en partie en septembre. En attendant, on peut retrouver certains artistes de sa programmation dans la rubrique A l’Horizon sur le site internet du Centre.

Tag(s) : #Musique Action, #Festival, #Musique contemporaine, #Création sonore, #CCAM Vandœuvre, #Musique, #Culture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :