Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la conférence de presse de clôture du festival dressant un premier bilan de cette 47e édition de jazz et des musiques actuelles, les mines de la direction et de l’équipe du festival semblaient réjouies.

Rien n’était gagné pourtant car jusqu’au dernier moment, il a fallu s’adapter et faire preuve d’imagination dans un contexte souvent changeant. Au final, le scénario retenu pour maintenir cette année encore le festival a fonctionné avec à la place du chapiteau et du Magic Mirror pour la première fois pendant quatre jours trois scènes en plein air au Parc de la Pépinière et une répartition des autres concerts dans différents lieux de la ville : Théâtre de la Manufacture, Autre Canal, Opéra, Musée, Porte de la Craffe, parcs et jardins, restaurants et cafés, etc, sans compter la diffusion en région et les différentes actions culturelles.

Côté fréquentation, ce sont au total 28OOO spectateurs qui auront franchi les portes des concerts gratuits ou payants. Grâce à une politique tarifaire volontairement attractive, le public a compté plus de jeunes.

Malgré le contexte actuel, les partenaires ont maintenu leur soutien, y compris dans les secteurs fragilisés comme l’hôtellerie. Le festival a ainsi pu poursuivre ses dispositifs d’éducation artistique et culturelle en direction des scolaires et ses actions solidaires.

Des enseignements positifs seront sans doute tirés de cette édition, inédite dans sa configuration, qui viendront peut-être nourrir la réflexion sur l’organisation des prochaines éditions.

Interrogé à chaud au micro de Radio Déclic, Claude-Jean Antoine, alias Tito, Président co-fondateur du Festival tire un premier bilan de cette édition collector et nous donne rendez-vous en février 2021 pour la reprise des Nancy Jazz Sessions. Patience !

Photo couverture : Léon Phal Quintet / crédit : luciewdlphotographie

Tag(s) : #Nancy Jazz Pulsations, #Jazz, #Musiques actuelles, #Nancy, #Lorraine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :