Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Les premières mesures de François Hollande sont gentilles mais ce sont des mesurettes ; elles ne sont pas à la hauteur des enjeux pour le moment. 
 Laissons lui le temps de s'installer mais ne nous leurrons pas. Il était aux commandes du parti socialiste lorsque Lionel Jospin était au pouvoir et qu'en Europe 11 gouvernements sur 12 étaient sociaux-démocrates. 
 Or, c'est bien une Europe libérale qui a été construite alors. 
 Peut-être n'était-ce pas possible à l'époque de faire autrement. 
 Aujourd'hui, il faut donner un coup de barre pour éviter l'iceberg et sombrer avec le titanic européen, sensé être insubmersible avec son moteur Euro mais qui va tous nous engloutir au fond des eaux, laissant une petite escouade de super-riches sur un yacht confortable voguer dans un océan en proie à la tempête. 
 Il est temps de mettre une pression constante et forte sur les gouvernements européens pour qu'ils reprennent le pouvoir sur la finance. L'axe franco-allemand est à ce titre le couple qui peut jouer le rôle de courroie de transmission dans cette affaire. Mais Angela Merkel ne semble pas disposée à changer de politique. Et François Hollande reste prudent pour son premier rendez-vous. Par chance, Angela Merkel subit des revers électoraux successifs importants et les élections qui se profilent seront difficiles, tant la précarité se développe dans l'Allemagne qu'on nous présente à tort comme un modèle économique et social. 
 Que doit comprendre l'Allemagne ? Que dans un champ de ruines, elle ne prospèrera pas. 
 Ce qui me choque le plus, c'est que la solidarité européenne ne joue que pour des raisons économiques pour l'instant et pas pour les peuples. 
 Il est temps dans cette Europe à la dérive de remettre l'homme au centre de la construction européenne et pas les marchés et la finance. 
 La finance et les marchés sont un moyen, pas un but. 
Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :