Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

visuel debussy seul en scene damien luce 144px

A notre grande surprise, c'est Claude Debussy lui-même qui nous accueille en nous offrant même un bon verre de Merlot servi en carafe.  

Le décor est planté. C'est à une conversation intime que nous convie Debussy, alias Damien Luce, en présence de sa fille Chouchou, qui semble-t-il occupa une place importante dans sa vie.

Entre sa rectite dont il nous explique la douleur qu'elle lui procure, et ses considérations sur la musique, les compositeurs qu'il aime, ceux qu'il n'aime pas, y compris parmi ses contemporains (Ravel en prend pour son grade), Damien Luce, sur des textes de Debussy lui-même réussit à prendre le public à partie, alternant conversations avec certains, qui parfois même s'immiscent dans le spectacle, et interprétation d'oeuvres emblématiques du compositeur sur un vieux piano droit (Debussy n'aurait pas possédé de piano digne de ce nom).

Malgré cette alternance de jeu avec le public et d'interprétation musicale et théâtrale, le spectacle ne manque pas de fluidité.

Idéalement programmé dans le petit Théâtre des Variétés, une salle très bien aménagée sous les combles, au-dessus du grand Théâtre, le spectacle y trouve sa place au plus près du public.

Joué pour la dernière fois vendredi 24 janvier, il devrait reprendre en mars prochain.

 

Lien vers le site de la compagnie Parpadou de Damien Luce :

link

 

 

 

Tag(s) : #Spectacle vivant

Partager cet article

Repost 0